La revue des littératures pulp
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MajoR A



Nombre de messages : 58
Age : 38
Localisation : europe du nord
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Lun 15 Jan - 11:37

Salut cheers

J ai juste 8 secondes pour dire que l affiche du dernier film de mel gibson c est de la dynamite cherry donc tous laisse présager le meilleur... ouais j ai vraiment revé quand je suis resté bloqué devant cette affiche! cheers

aurevoir

ps: La bande annonce de 300 m a déstabilisée la pupille cheers j attends la une pure merveille...parcontre ces derniers temps je m inquiétes un peu de voir autant de pub alors que le film ne sort qu en Mars...qu est ce que ca veut dire ?


Dernière édition par le Mer 31 Jan - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hernan
Rédacteur en chef
avatar

Nombre de messages : 112
Localisation : Nîmes - Lyon
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Lun 15 Jan - 13:03

Le film est sorti en france déja. Je ne l'ai pas vu, mais je sais par contre qu'au niveau historique la vision des Maya que donne Mel Gibson est très contestée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackmamba.forumactif.fr
FixB

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Lun 15 Jan - 15:27

Disons que la plupart des critiques sont de nature à freiner les ardeurs....
Si quelqu'un l'a vu et peut fournir un avis de première main ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fixb.com
MajoR A



Nombre de messages : 58
Age : 38
Localisation : europe du nord
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Lun 15 Jan - 16:19

Salut Hernan et Fix B

Oui j ai entendu dire que Gibson aurait des problémes mentaux pour différentes raisons...ici pour son film en effet certains historiens l ont accusé d avoir dépeint une civilisation brutale et sanguinaire alors qu en réalité il aurait s agit d un peuple emplit de finesse.
C est peut etre vrai..on y était pas pour vérifier de toute facon...en tous cas je me souviens de mes livres d education quand j étais mome sur les sociétes incas maya et aztéques et je me souviens que ce qui m avait le plus frappé c´était la violence dans leurs rites et sacrifices...( trés bien dessiné d ailleurs) c etait plutot sanguinaire...
Bref maintenant il faut voir le film pour mieux en parler... j irais le voir quand meme avec un air de madmax dans la tete et pas celui d un film documentaire.
aurevoir cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulysse Blake
Directeur Artistique
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Lun 15 Jan - 17:38

Quoi qu'en dise les critiques, j'irais le voir aussi, l'univers et l'ambiance ont l'air mortelles!
Twisted Evil

_________________
Heureux qui comme Ulysse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://balard.blogspot.com
Hernan
Rédacteur en chef
avatar

Nombre de messages : 112
Localisation : Nîmes - Lyon
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Lun 15 Jan - 18:46

Amar Djouad a écrit:

C est peut etre vrai..on y était pas pour vérifier de toute facon...en tous cas je me souviens de mes livres d education quand j étais mome sur les sociétes incas maya et aztéques et je me souviens que ce qui m avait le plus frappé c´était la violence dans leurs rites et sacrifices...( trés bien dessiné d ailleurs) c etait plutot sanguinaire...

Incas, Mayas et Azteques ça n'a pas grand chose a voir justement. Les Mayas ont prospérés entre -3000 av JC et 800 ap JC par exemple, les aztèques qui apparurent vers l'an 700 étaient à leur apogée autour de l'an 1500.

D'après l'une des critiques du film il y aurait meme des conquistadors espagnols dans le film. Une abération totale puisque les conquistadors n'ont jamais vu les cité Mayas, qui ne furent redécouverte qu'au XIXe siècle.
Les autres erreurs historiques sont celle rattachée aux sacrifices humains, puisque les mayas selon nombre de spécialistes n'en fesaient pas ou très peu.
Enfin c'est tournée en Yucatèque, langue parlée par plusieurs centaines de milliers de personnes mais Gibson fait passer ca pour du Maya.

Bref, c'est peut être joli, la course poursuite de 2h à travers la jungle vaut peut être le coup et d'après certaines critiques l'utilisation d'une nouvelle technologie cinématographique est bien exploitée mais pourquoi dire qu'il decrit les Mayas ?

Rappellons que selon les historiens, qui ne s'explique toujours pas le phénomène, des villes entières de l'empire Maya ont été vidée de leur populations. Mel Gibson prétend dans son film que les Mayas ont disparu suite à leur propre décadance. Est-ce pour soutenir cette thèse qu'il a utilisé les Mayas et non les Aztèques (qui eux fesaient des sacrifices humains) mais furent anéantis par des conquérents européens ?

Voilà, à mes yeux ces erreurs donne un mauvais coup au scénario. Imaginez un film sur la grèce antique, où on verrait les grecs dépeint comme des nomades et montés sur des chamaux, en grec pour faire plus autantique (et pas en grec ancien) et qui en plus verrait apparaitre des chevaliers du moyen-âge...

http://www.americas-fr.com/civilisations/mayas-1.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackmamba.forumactif.fr
FixB

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Lun 15 Jan - 22:38

Hernan a écrit:
Voilà, à mes yeux ces erreurs donne un mauvais coup au scénario. Imaginez un film sur la grèce antique, où on verrait les grecs dépeint comme des nomades et montés sur des chamaux, en grec pour faire plus autantique (et pas en grec ancien) et qui en plus verrait apparaitre des chevaliers du moyen-âge...
Excellent ton synopsis ! Ca devrait faire un tabac ce film Laughing Laughing Laughing
Mais n'oublie pas de rajouter quelques gladiateurs !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fixb.com
MajoR A



Nombre de messages : 58
Age : 38
Localisation : europe du nord
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Mar 16 Jan - 11:59

Salut les gars cheers cheers

Je crois qu aprés etre allé voir le film et aussi un petit saut a la bibliothéque on en reparlera. Apparament Hernan tu es bien calé au niveau des connaissances historiques de ton bled. Les abérations que tu cites sont assez grotesques de ton point de vue, mais je suis sur qu il y a moyen de débattre, car tu n as pas vu le film et puis meme si Gibson c est un dingue issu de l arme fatale, je pense qu il a su bien s entourer lors de la conception de son film et je suis sur qu il en a plus dans le crane que ce que certains le laisse entendre.
Bref les amis allons voir le film !!!
cheers

ps: je crois que certains irlandais et ecossais s étaient indigné de la sorte en visionnant Brave heart, ....n est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulysse Blake
Directeur Artistique
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Mar 16 Jan - 15:32

Oui, les critiques sont recevables, mais il faut aussi avoir vu le film pour se faire une opinion valable. Aprés, il faut aussi avoir en téte que tout l'intéret de l'art, c'est aussi de savoir récupérer des éléments a droite et a gauche pour en faire une nouvelle chose qui transcende la réalité et qui permet de faire passer un message...
C'est dit avec des mots pas trés bien choisi, car a l'heure qu'il est j'ai trop la dalle!! Mais l'essentiel est là, j'espère que le message est passé... Je pense aussi que le petit Gibson en a dans la téte et qu'il sait ce qu'il fait...

_________________
Heureux qui comme Ulysse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://balard.blogspot.com
Sand

avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Mar 16 Jan - 18:52

Sans moi. Je n'ai pas envie d'avoir une opinion valable sur ce genre de film...

J'ai mieux à faire de mes sous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MajoR A



Nombre de messages : 58
Age : 38
Localisation : europe du nord
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Mer 17 Jan - 17:38

Salut cheers
Alors Sand , ma question est la suivante : pourquoi tu boycotes ce genre de film?
( parceque moi et le capitaine ulysse , c est justement le genre de film qu on irait voir meme sans un sous dans la poche.)

aurevoir cheers Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FixB

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Mer 17 Jan - 18:05

Si je peux me permettre de répondre avant Sand, ce n'est pas du boycott, c'est juste un choix à faire. De la même manière que j'achèterais plus facilement le dernier Gaiman que le dernier Goodking, je ne vais pas aller voir tous les films au ciné.
Et un film bardé de mauvaises critiques, sur un sujet qui ne *semble* (je sais, je parle sans savoir, mais c'est le principe d'un choix à priori) pas maîtriser, je passe aussi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fixb.com
MajoR A



Nombre de messages : 58
Age : 38
Localisation : europe du nord
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Mer 17 Jan - 20:42

Salut

Okay fix B , je pense qu il vaut mieux le présenter comme un choix par rapport au gout de chacun , mais non pas condamné aussi vite une oeuvre et ses supporters,
de toute faccon moi je ne l ai pas encore vu....je suppose toi non plus.
Ce qu il y a de bien , c est qu il y en a pour tous les gouts, moi j apprécie bien les films d aventure / action pulp..je suis sur que celui ci en est un,
on verra bien.
ensuite le débats pourra etre plus précis et on pourra se mettre d accord

a+ les amis
cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FixB

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Mer 17 Jan - 22:52

Amar Djouad a écrit:

ensuite le débats pourra etre plus précis et on pourra se mettre d accord
Non, parce qu'il y a peu de chance que j'aille le voir justement Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fixb.com
Sand

avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Jeu 18 Jan - 14:01

Des amis dont je partage en général les goûts l'ont vu et ne l'ont pas aimé.

Je n'aime pas les autres films réalisés par Mel Gibson, et je n'aime pas les films "historiques".

Si en plus c'est truffé d'incohérences (des conquistadors ? Shocked ) ouais ben c'est bon, j'ai pas besoin de le voir pour savoir que ça me plaira pas.

Oh après, je sais bien que la mode est au "tout ce vaut", "tout est une question de goûts" et autre blabla égalitaires. Mouais. Pas convaincue. Je préfère être une snob élitiste, parfois Razz

Dernière précision : c'est un jugement sur les oeuvres, pas sur les gens qui lisent/regardent ces oeuvres. Tout le monde a droit d'avoir ses goûts, aussi mauvais soient-ils, et de mettre son sens critique en veilleuse (moi la première), ça n'en fait pas des imbéciles pour autant.
L'équilibre des qualités et des défauts d'une oeuvre fait que certains s'attachent aux qualités, d'autres aux défauts, et au final, aiment ou n'aiment pas. Mais ni les qualités ni les défauts ne disparaissent pour autant.

Les anachronismes dans un film "sérieux" sont pour moi un défaut rédhibitoire. Toutes les qualités du monde ne rattraperont jamais ça à mes yeux. Donc au cas d'espèce, hors de question que je mette des sous dans un truc pas fichu d'être cohérent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulysse Blake
Directeur Artistique
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Jeu 18 Jan - 14:29

Bien dans ce cas là, on attendra les retours de ceux qui ont aimé et qui ont vu le film pour avoir leur avis et leur critiques... Je pense aller le voir que la semaine prochaine pour ma part.
Surprised

_________________
Heureux qui comme Ulysse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://balard.blogspot.com
MajoR A



Nombre de messages : 58
Age : 38
Localisation : europe du nord
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Ven 19 Jan - 17:31

Alors que se passe t il par ici Basketball ?
j arrive j arrive Basketball
Fix B, donc il y aura pas moyen de débattre avec toi ...et bien tampis....mais n hésites pas a envoyer un coup de ceour ou de poignard, a mon tour je verrais si il y a moyen d envoyer le boombrang Basketball
( je cite : pour mieux combattre son ennemi il faut apprendre a le connaitre, voila pourquoi il m arrive de temps en temps de regarder des trucs qui a priori ne me vont pas...ensuite je peux opérer a la contre attaque. Et puis parfois il m arrive d etre surpris...je me dis " ha tiens , lui c est pas un ennemi en fait...c est un ami cheers " sans cette approche je n aurais jamais pu connaitre ce qui s est avéré ensuite un coup de coeur, et la je cite ma mére : " idiot comment tu peux dire que tu aimes pas si t as pas gouté cette soupe."

Sand
Je fais parti des graphistes betes et méchants qui prennent leur pied sur les images qui déchirent, et ce malgré tous les anachronismes spatiotemporelle et autres de la galaxie Basketball c est peut etre idiot mais je me sens bien comme ca.
et puis quand la narration égale l image ,...la c est .....fffffff...comment dire....c est Arrow What a Face Arrow ouais ...tu vois ce que je veux dire...mais c est tellement rare.
Aussi , a mon avis , je suis certain que Gibson n est pas bete au point d engager des producteurs encore moins betes,dans une aventure a plusieurs millions de dollars et faire une gourde qu un gamin de la primaire pourrait corriger, style des conquistadors dans une civilisation qui a disparu il y a des lustres farao
Basketball Basketball
bref les amis
je vous embrasse tous et je vous souhaite bonne journée

PS: je rajoute que je vais absolument rien comprendre au film quand je vais le voir, je serais comme un crétin lunaire quand ils parleront en maya et que se sera soustitré en finnois...je vais avoir l air couillon c est certain...heureusement que je ne mange jamais de popcorn devant un film...ca aurait e´té la totale, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sand

avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Ven 19 Jan - 17:55

Heu, je vois pas pourquoi les gens qui rapportent l'épisode des conquistadors auraient menti... J'en ai entendu parlé par plusieurs sources.

Enfin, tu nous diras ^^

Et des producteurs qui investissent dans des daubes, c'est plus courant qu'on ne le pense, y'a qu'à voir le nombre de daubes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aède

avatar

Nombre de messages : 407
Age : 47
Localisation : dans les bras de l'amour
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Sam 20 Jan - 14:52

Sand a écrit:
Et des producteurs qui investissent dans des daubes, c'est plus courant qu'on ne le pense, y'a qu'à voir le nombre de daubes...

Laughing Very Happy
Bravo Sand, tu as réussi à me faire rire !

Je crois que les producteurs n'investissent que dans des daubes, à voir la production cinématographique en général !


Sinon je suis quand même curieux de ce film. Le sujet est quand même très intéressant et très peu abordé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abstraisme.free.fr
MajoR A



Nombre de messages : 58
Age : 38
Localisation : europe du nord
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Mar 23 Jan - 12:14

Salut
Et bien je ne démens pas tes sources vis a vis des conquistadors, je dis simplement qu il y a une explication derriére ca....ou en tous cas libre a notre imagination ( si on en a un peu ) d en trouver.
Je vous trouve assez pessimiste quand a votre vision du cinéma moderne, c est vrai que je n y vais pas souvent ( pour dire la vérité : 8 fois par an) mais bon je regarde pas mal de location dvd...bref...et je partage pas votre avis, il y a de trés bonne production.
Certes pas beaucoup, mais c est pas le nombre qui fait la qualité.
Ici le film ne sort que le 26.
... en attendant Sleep

ciao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulysse Blake
Directeur Artistique
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Mer 24 Jan - 13:35

Toujours pas vu... Mais bientôt, bientôt!

_________________
Heureux qui comme Ulysse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://balard.blogspot.com
MajoR A



Nombre de messages : 58
Age : 38
Localisation : europe du nord
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Mer 31 Jan - 11:00

cheers SALUT
J ai vu un film qui m a boulversé... un film qui m a marqué au fer rouge et que je ne peux oublié. Qui m a aussi beaucoup apporté de savoir artistique, tel un maitre en apporte a son éléve.
J en suis d autant plus REVOLTÉ, INDIGNÉ quand je lis vos remarques injustes, les amis. Vous reniez l effort extreme d une equipe de tournage magnifique!
J avais a ce but préparé une argumentation/critique du film...puis je suis tombé sur celle de ce monsieur qui exprime exactement ma pensée vis a vis de ce chef d oeuvre brute :

Par Jacques Coulardeau


SUPERBEMENT EPOUSTOUFLANT. Soyons clair. En premier lieu, 75% des inscriptions Maya n’ont pas encore été déchiffrées et tout ce que nous avons sur ces Indiens ne représente qu’un millième de ce que nous devrions avoir pour savoir un peu ce qu’ils étaient. La vanité de ceux qui disent certains détails faux est absurde surtout que le cinéma n’est pas un outil de vérité mais un art de l’illusion absolue. Un détail faux n’est qu’une goutte qui fait déborder le vase des bilieux, qu’une paille qui casse le dos des ronchonneurs. Alors ne lésinons pas sur la marchandise. Nous avons là un film d’une extraordinaire grandeur. Les images sont parmi les plus belles que vous pouvez imaginer, que ce soit la forêt, la traversée du fleuve, les chutes sur ce même fleuve, la ville Maya et ses temples pyramidaux, les costumes des prêtres, les jeux de gladiateurs en fuite pour exécution cynégétique, etc. L’action est elle-même si bien construite que l’on se prend au jeu et que l’on vit dans le corps du pourchassé, sans faiblir, sans la moindre absence. Et pourtant une longue phase lente et contemplative pour le spectateur donne à voir la vie simple mais spirituellement emplie de contes et de légendes dans un village de la forêt équatoriale ou tropicale. Ce n’est pas un film anthropologique, mais c’est à ce niveau là un film qui veut nous faire pénétrer un décor totalement inconnu pour nous et y réussit sans faillir, que ce soit le décor physique ou le décor spirituel et mental. Il est extraordinaire comment Gibson utilise les expressions faciales de ses acteurs pourtant tous amateurs pour exprimer plus de la moitié de la densité psychologique et émotionnelle, voire passionnelle des personnages et des situations. Certains disent que l’histoire tient par des ficelles, comme une éclipse bien venue. Mais c’est oublier que la vie tient par des ficelles et que des événements aussi simple qu’un train qui ne roule pas peut changer le destin de milliers de personnes. La vie n’est que le fruit du hasard et des caprices imprévisibles de notre environnement. Certains hurlent aussi au film « hollywoodien » sans préciser ce que cela veut dire. Un film tourné entièrement au Mexique avec exclusivement des acteurs amateurs d’un groupe ethnique jusqu’à ce jour jamais vu à l’écran, entièrement dans leur langue, forme moderne du Maya, et sous-titré, voilà bien des éléments qui ne sont pas très hollywoodiens. Si c’est le grand spectacle qui est en cause, dans ce cas Besson est pas mal hollywoodien dans ses studios de Saint Denis quand il vogue sur ses rivières pourpres. Les plus sérieux vous disent que Mel Gibson réfléchit sur la destinée des civilisations dans leur autodestruction finale. C’est à la fois bien voir et mal comprendre. C’est le niveau minimal du discours que l’on peut voir dans ces sacrifices humains absurdes pour faire venir et partir une éclipse ou des années de mauvaises récoltes par une automutilation, un autodafé cannibale, une auto-morbidité auto-mortifère. En quelque sorte le contrôle artificiel de la densité de la population en fonction des ressources par une mise en scène grandiose pour l’élimination d’une frange de population en surnombre, et ce dans le plaisir le plus intense des participants à ces rites. On peut alors faire le parallèle avec toutes les exécutions capitales que l’humanité pratique encore ici et là. Le but est le même la purification de la société par la pratique de l’ignoble, de l’horreur, du crime. Vive la peine de mort ! Mais on manque la grande boucle parabolique et symbolique qui commence dès le début par l’achat d’un droit de passage par l’échange de trois poissons contre une cuisse de tapir, puis par la femme enceinte qui doit fuir les hordes criminelles, pour se terminer sur la réunification de la famille originelle et de ses deux fils qui vont dans la forêt, devant l’arrivée d’une nouvelle horde qui sera sanguinaire elle aussi pour des raisons inavouables mais longuement exposées dans les livres de l’époque, pour repartir de zéro. Adam et Eve partent avec Abel et Caïn réinventer la vie. Mais le spectre de l’humain plane dans ces deux frères et dans le mythe auquel il réfère. Ici Mel Gibson nous dit que l’humanité n’est qu’une histoire d’horreur qui sans cesse se répète. Seuls changent les formes et les habillages.

Dr Jacques COULARDEAU


ps : Laurent si je puis me permettre, je te propose d écrire la critique de ce film pour le prochain numéro Black.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Girardon
Directeur de publication
avatar

Nombre de messages : 339
Age : 41
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Mer 31 Jan - 14:06

Citation :
ps : Laurent si je puis me permettre, je te propose d écrire la critique de ce film pour le prochain numéro Black.

Désolé amar mais à la sortie du prochain BM, nous chroniquerons des films sortis aprés le mois d'avril.

_________________
"Un chef ne vaut que par la qualité des hommes qu’il choisit et sait faire éclore et retenir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Girardon
Directeur de publication
avatar

Nombre de messages : 339
Age : 41
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Ven 2 Fév - 14:55

Salut à tous

J'ai vu le film Apocalypto et je donne donc mon avis.

Historiquement, je me trompe peut-être mais je n'ai pas vu de conquistadors dans ce film. Je le situerai autour de 1502 et donc vers le quatrième et dernier voyage de Colomb sur les côtes d'amérique centrale.
Dans ce cas le peuple amérindien oppréssé du film pourrait être une tribu Lencas, proche de l'écosystème du film et des traditions des indiens de Gibson.
Quant au peuple Maya, ils'agirait peut-être de la ville-état de Copan mais là je rejoindrai Hernan sur les erreurs maya-aztèques. La civilisation maya est montrée relativement déclinante dans le film de Gibson, ce qui est logique avec l'histoire.
Par contre les conquistadores seraient arrivés vers 1525; Hernan Cortes ( se dernier ayant alors déjà renversé Cuauhtémoc dernier empereur Aztèque vers 1521) débarquant dans la région et réduisant en esclavage ces peuplades vers 1530. Donc 25 ans plus tard que l'action du film.


Au sujet du film, Gibson rend une copie propre et magnifiquement réalisée dans la première partie de son film( la partie vie avec les amérindiens pleine de compassion, de rires, de culture traditionnelle et d'art de vivre pacifique).
Les moyens techniques et le souci du détail pour créer un univers crédible sont indéniables de qualité. Bravo au directeur de la photographie!

La deuxième partie, basée sur la fuite de notre héros, est moins réussie. cela tourne aux incohérences devant des situations à la limite du grostesque ( notre héros courant plus vite d'une panthera onca une flèche dans le bide..., des pièges en forêt dignes d'un Rambo II écolo, j'en passe et des moins bonnes) Bref la partie action ( déjà 100 fosi vu dans d'autres films du genre) est moins palpitante que la simplicité de la tribu. Le final est bien pensé bien que prévisible.

Avis général: il faut aller le voir, ne serait-ce que pour la beauté des paysages et l'attachement aux héros. Gibson a réussi son pari.

_________________
"Un chef ne vaut que par la qualité des hommes qu’il choisit et sait faire éclore et retenir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jazzal

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   Ven 2 Fév - 19:27

Personnellement je suis de l'avis de Laurent.
J'ai vraiment accroché, ce film est très beau et se veut avant tout d'être divertissant, ce qu'il fait très bien.
Je ne suis pas historienne et aucunement rigide sur les "interprétations" de l'histoire vues par Mel Gibson. Artistiquement c'est réussi !
Les comédiens sont excellents, le cast parfait, les prises de vue très réussies.
Le scénar à quelques petites lacunes (bien résumées par Laurent), mais l'ensemble est vraiment beau, du grand spectacle et le premier film (en tout cas à ma connaissance) nous montrant les indiens avec autant de "réalisme".

Je vous le recommande vivement !!!!! afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I   

Revenir en haut Aller en bas
 
APOCALYPTO LES POINTS SUR LES I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Points communs entre les acteurs/actrices de la série!
» laurent - Garde Impériale 5000 points - Terminé
» Comment relier 2 points dans la vectorisation sous Inkscape
» [Points] Les filles sont au café de Geneviève Brisac
» Le traquenard - Empire vs Skavens - 1500 points

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Black Mamba :: Les goûts et les couleurs :: Coeurs et poignards-
Sauter vers: