La revue des littératures pulp
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Indiana Jones et le crâne de piaf de Lucas

Aller en bas 
AuteurMessage
Laurent Girardon
Directeur de publication
avatar

Nombre de messages : 339
Age : 42
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Indiana Jones et le crâne de piaf de Lucas   Ven 23 Mai - 13:03

Le dernier Indiana Jones a été vu, analysé et déprécié. Qu'est-il arrivé à Spielberg pour nous pondre une telle merde, venant proprement détruire un mythe, le mythe du héros d'aventure. Un beau gachis qu'on doit surement au sieur Lucas qui a mis son nez dans le scénar, et qui comme pour l'autre mythe Star Wars, a confondu film et pompe à fric à produits dérivés. Ah, ça y'aura de quoi faire des jeux vidéo...

Pourtant tout commençait bien. Le retour d'Indy, incarné par le charismatique harrison Ford pas si "has been" que ça d'ailleurs, était introduit de caméra de maître, dans un prologue de 30 minutes de grande facture, une bonne symbiose d'action, jeu d'acteurs, dialogues savoureux, trouvailles techniques et part de clins d'oeil à râvir les fans de la première heure... Tout y était, la patte de Speilberg nous rassurant sur une certaine continuité donc en rapport aux précédents opus... Jusqu'à... Jusqu'à la fin du prologue avec le frigo volant anti-atomique qui marquait un certain malaise. Par la suite, la révélation de ce que serait cette intrigue des crânes de Cristal, agrementée d'une ligne conductrice rappellant un mauvais épisode de X-Files, mal menée avec des virements soudains incompréhensibles et des Deus ex machina à gogo, sentait pas bon du tout. Pendant tout le reste du film, le duo d'Hollywood essaiera de nous faire passer des vessies pour des lanternes (ou des serpents pour des cordes en chanvre). Harrison Ford castagne comme à ses 20 ans et les scènes d'actions s'enchainent, plus soporifiques et rocambolesques les unes que les autres. On pense à la scène du Cimetière, avec les hommes singes qu'on ne verra plus par la suite d'ailleurs... puis la scène de la jungle où il faudra qu'on m'explique comment les véhicules peuvent rouler dans la jungle non défrichée de l'Amazonie (puisque la défricheuse a été cassée). Mention spéciale ici à la scène d’escrime ( que n'aurait pas même osée Mel Brooks), mais pire encore l’incompréhensible scène des singes où l’ami Laboeuf, (un des rares à tirer pourtant l'épingle du jeu) se prend pour Tarzan, une scène à se faire suicider n'importe quel scénariste au monde... Quant à l'intrigue, on comprend pourquoi il aura fallu valider 7 fois ce scénar. Une huitième, neuvième, dixième révision aurait été le minimum. Une histoire qu'on aurait aimée plus archéologique que fantastique (comme les autres quoi...) surtout avec la gueule des E.T. à la Roswell aussi kitch que la barbe de Lucas. Côté personnages secondaires, John Hurt et Karen Allen ne servent à rien, seulement à donner à Indy des répliques pourraves. Quant à Mac, il est tellement stéréotypé que j'avais l'impression de suivre un méchant de Mc Giver. Reste la petite Blanchett qui fait ce qu'elle peut...

Les incohérences rédibitoires allaient s'enchainer jusqu'à la fin du film, (Ah les fourmis géantes....) avec cette scène finale où ne manquera que l'agent Fox Mulder. Au final, le spectateur, tout comme Indiana Jones et ses amis malgré les rafales incessantes des ruscoffs, ne seront jamais touchés. Reste les DVD des anciens opus. Un gâchis de plus.

_________________
"Un chef ne vaut que par la qualité des hommes qu’il choisit et sait faire éclore et retenir."


Dernière édition par Laurent Girardon le Ven 23 Mai - 19:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaperon Rouge

avatar

Nombre de messages : 190
Age : 39
Localisation : Pas loin de la tour Eiffel
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Indiana Jones et le crâne de piaf de Lucas   Ven 23 Mai - 16:13

Rhoooo, ce que tu es méchant Laurent ! Rolling Eyes
Bon, tu vas encore me dire que je suis bon public, lol, mais je me suis sacrément amusée hier soir devant indy !! Very Happy

Perso, y a que le coup des marmottes et le roswell de la fin qui m'ont vraiment énervée, pour le reste, j'ai mis un peu mon esprit critique au vestiaire et je me suis laissée portée par un film enlevé, divertissant, rythmé, drôle et bourré d'action et cela m' a suffit pour m'éclater !

Ok, c'ets pas le meilleur, je le reconnais sans problème, mais bon, je ne serais pas aussi négative sur tous les points. On s'amuse quand même devant ce film, le tout s'est peut-être justement de se laisser aller et de le prendre comme un indiana jones, pas pour un film à disséquer dans tous les sens pour chercher la petite bête...
C'est le problème des films trop attendus, je crois, on perd le plaisir de la simplicité, du bon moment, au profit d'un regard trop critique et comparatif...

Après, je suis d'accord que c'ets peut-être moi qui suis un peu gentillette sur ce coup là, mais à mes yeux, le contrat est rempli: j'ai passé un très bon moment, j'ai le sourire et j'ai le sentiment de ne pas avoir perdu mon temps (et cela faisait du bien, vu le nombre de films pourris à la semaine que je vais voir ces derniers temps au ciné. Au rythme de 3/4 par semaine - vive les cartes illimité - je peux dire en toute honnêté qu'Indiana Jones est un TRES bon film !!! lol )

Bon, tant pis si je ruine une nouvelle fois ma crédibilité Wink mais je suis bien contente d'avoir vu Indiana Jones, même si le crâne est quand même un brin kitschouille et que l'intrigue fait un peu pétard mouillé, car je l'ai vu un peu avec des yeux d'enfant ! Razz (et pour cela, c'est bien du Spielberg/lucas qu'il faut aller voir !)
C'est héroïquement incohérent, mais bon, c'est pas du 1er degrès ! Amusons nous que diable ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.psychovision.net/livres/
Ulysse Blake
Directeur Artistique
avatar

Nombre de messages : 129
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Indiana Jones et le crâne de piaf de Lucas   Ven 23 Mai - 17:03

Donc, vu également...
Je suis également déçu par ce dernier Indiana, je pense que je suis surtout déçu du fait que les éléments intéressant était là, mais mal utilisé et dans un scénario vraiment trop alambiqué... Pris séparément, il y a de trés bonnes choses, comme par exemple, la scéne du cimetière des conquistadores gardé par des "mort-vivant" drogué à la cocaïne, mais On ne les revoit plus ces bonhommes là. Et puis allez, m'expliquer tout ces allé-retour entre le cadavre du conquistadore et le temple du crane, je résume, un savant (ami d'Indiana), trouve la tombe des conquistadores, il emporte le crane au temple, puis ramène le crane là où il l'a trouvé pour que Indi le trouve, qui le reprend pour le ramener encore une fois au Temple... Et tout ça sous les yeux des Soviets.
Bref, je garderais les bons souvenirs (comme la fuite de l'entrepôt à bord d'une fusée d'essais) et jetterais les mauvais.
A voir quand même.
Smile

_________________
Heureux qui comme Ulysse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://balard.blogspot.com
Laurent Girardon
Directeur de publication
avatar

Nombre de messages : 339
Age : 42
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: Indiana Jones et le crâne de piaf de Lucas   Ven 23 Mai - 19:20

Le problème Peggy, est que je suis un fan de la première heure d'Indy. J'ai fait chier mon frère et ma soeur à repasser 50 fois les 3 premiers opus quand j'étais ado, je connais sur le bouts des doigts la moitié des répliques de chaque film. C'est aussi Indy qui m'a poussé à écrire des scénars d'aventure, dont un que je bosse sur la même période. Je les ai revu recemment avec autant de bonheur... Mais honnetement le 4eme - et justement pour les fans - est indigne de la série. Et celui là j'ai même pas envie de le revoir ne serait-ce qu'une seule fois. Honnetement je m'en suis pas encore remis, comme quoi tous mes réas fétiches se barrent en couilles (Burton enchaîne horreur sur horreur, Lynch se perd dans sa folie, Romero fait du sous Romero, Tarantino a sorti un boulevard de la merde, Coppola devrait arrêter etc... )

Spielberg et Lucas n'en réchappent pas et se sont prostitués depuis 10 ans à faire des films grands spectacles avec des scènes propices à la surenchère, style James Bond. Justement Indy est l'antithèse de Bond, quant il se prend une balle ben il pisse le sang... (Indy 1). Indy a perdu la subtilité du côté humain au détriment du buseness d'un super héros. Les temps changent certes mais heureusement les dvd restent...

_________________
"Un chef ne vaut que par la qualité des hommes qu’il choisit et sait faire éclore et retenir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistermisa

avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Indiana Jones et le crâne de piaf de Lucas   Ven 23 Mai - 20:04

Bon pas grand chose à rajouter, comme tout le monde je suis allé le voir, j'ai remarqué comme tout le monde les (trop) grosse incohérences, me suis retenu de dire des "comme par hasard" à tout bout de champ, me suis apitoyé sur la scène avec les singes, trouvé très pratique le séchage hyper rapide de fringues.
Mais malgrés tout j'ai quand même profité des clin d'oeils et autres bon passage, et je suis sortit du cinéma en me disant qu'après tout c'était pas si mauvais que ça (contrairement à tous mes amis qui avaient vu dans ce film une daube monumentale).
Effectivement ça ne vaut pas la comparaison avec les précédents mais je pense qu'il fallait s'y attendre, et pris tout seul je pense que ce n'était pas si mauvais (vous voulez vraiment que je vous fasse la liste des suites de films à succès qui sont à jeter).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labo-imaginaire.kazeo.com/
Vayec

avatar

Nombre de messages : 120
Age : 44
Localisation : La Comté
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: Indiana Jones et le crâne de piaf de Lucas   Lun 16 Juin - 16:37

Bon, moi aussi je suis allé voir Indy. Fan de la trilogie, malgré tout ce que j’ai pu lire ou entendre, je n’ai pas résisté à ces retrouvailles sur grand écran.
Ben je l’ai retrouvé, le docteur Jones, mais seulement pendant 3 quarts d’heure. Jusqu’à la scène du cimetière. Ensuite… je suis comme vous, on dirait du Benjamin Gates !!
Les dialogues sonnent faux, Marion n’est pas à sa place, le coup du serpent/câble c’est minable… les courses-poursuites interminables, dignes de futures séquences jeux vidéo… le coup des singes c’est horrible, les fourmis très moyen…
Mince quelle tristesse ! Où sont Brody et papa Jones ? Morts, ah oui. Dommage.
Même si le coup des ET ne me gêne pas (au contraire, cela fait très Pulp, très Weird tales, et pis leur tronche n’est pas si moche, 1957, on est en plein dans l’époque Roswell, non ?) en revanche le scénario est d’un poussif !! Ce n’est vraiment pas digne des rebondissements des premiers Indy. Je ne parlerai même pas de la méchante, nulle jusque dans sa mort.
Je ne me suis pas ennuyé, non, je suis simplement déçu. Comme quoi, toute une conjugaison de super talents ne fait pas forcément un film inoubliable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clefargent.free.fr/diogene.php
COSPLAY



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 16/12/2011

MessageSujet: Re: Indiana Jones et le crâne de piaf de Lucas   Ven 16 Déc - 12:44

La magie n'y est plus présente !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Indiana Jones et le crâne de piaf de Lucas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Indiana Jones et le crâne de piaf de Lucas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tank d'Indiana Jones et la dernière croisade
» LES AVENTURIERS DE L'ARCHE PERDUE - INDIANA JONES
» Indiana Jones Légo
» Indiana Jones "la quadrilogie"
» Indiana Jones and The Mayan Pit Trap 1/6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Black Mamba :: Les goûts et les couleurs :: Coeurs et poignards-
Sauter vers: