La revue des littératures pulp
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 BRUXELLES MÉTROPOLE (BD Policier)

Aller en bas 
AuteurMessage
Laurent Girardon
Directeur de publication
avatar

Nombre de messages : 339
Age : 41
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: BRUXELLES MÉTROPOLE (BD Policier)   Mar 18 Déc - 14:50



BRUXELLES MÉTROPOLE (Policier)
Tome I : Ville Haute

Scénario : Jean-François Di Giorgio
Dessin : Pablo Santander



Bruxelles, fin XIXème siècle. Alors que la belle et jeune danseuse Mélina Grevesse rentre dans la capitale belge pour passer les fêtes de Noël en famille, elle y apprend l’arrestation de son frère Benoît, soupçonné d’avoir assassiner sauvagement sa femme. Refusant cette accusation, Mélina décide de mener sa propre enquête. Elle fouillera dans le passé de sa belle-sœur, loin d’imaginer les mystères qui pèsent sur ce crime. Dans le même temps, un étrange meurtrier sème les cadavres en ville…
On se demande parfois comment s’y prennent les attachés de presse pour rédiger les quatrièmes de couverture de leurs albums BD, tant celui de Bruxelles Métropole ne retranscrit pas les actions et l’intrigue que j’ai pu lire au travers de cette première partie. J’ai bien une théorie — ils ne lisent pas les albums tout simplement — mais on va encore dire que j’ai une langue de vipère.
Bref, revenons au sujet de ce diptyque dont le scénario ressemble comme deux gouttes d’eau à la sempiternelle trame de « Jack The Ripper ». Même ambiance, mêmes repères narratifs sauf que l’on progresse ici au pays de la frite. Pourquoi pas…
Le trait du Chilien Santander est très tape-à-l’œil. L’architecture, les décors sont très admirablement retranscrits, avec des couleurs chatoyantes qui donnent un cachet indispensable pour poser l’atmosphère. Les personnages sont plus critiquables et manquent bien souvent de mouvement, d’originalité dans leur gestuelle.
Reste que l’on accroche (malgré un scénario « Deus Ex Machinien » où l’héroïne pourrait s’appeler Helena Delachance tant les indices lui tombent tout cuit dans le bec) grâce à un découpage simple et aéré.

Caravelle/Glénat — Collection Urbaine — 12,50€ — 48 pages

_________________
"Un chef ne vaut que par la qualité des hommes qu’il choisit et sait faire éclore et retenir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
BRUXELLES MÉTROPOLE (BD Policier)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au temps où Bruxelles bruxelait
» Ou faire des photos spéciales a Bruxelles ???
» Mon magazine policier et d'aventures
» Bourse de cartes à Bruxelles
» [Albin Michel] La maison d'à coté de Lisa Gardner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Black Mamba :: Les goûts et les couleurs :: Coeurs et poignards-
Sauter vers: